ETUDE DE STRUCTURATION DU DEVELOPPEMENT URBAIN SUR L'ENSEMBLE DU TERRITOIRE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES - MAITRISE D'OUVRAGE COMMUNAUTAIRE

CONTEXTE DE L'ETUDE

© Region PACA

Dans le cadre du programme d'aménagement solidaire, il a été inscrit au nombre des opérations exemplaires à réaliser, une étude de structuration de l'urbanisation pour les sept communes du territoire intercommunal. Cette étude a pour objet de répondre aux enjeux identifiés lors de l'étude urbaine du PAS qui sont le développement équilibré du territoire et le maintien de sa qualité de vie.

 

Les communes de la CCL vont être confrontées à cours ou moyen terme au développement urbain de leur territoire. Si la tendance se confirme sur les années à venir (hypothèse de 7 000 habitants à l'horizon 2020), une forte pression foncière pourrait être observée sur le territoire. Au regard du caractère et de l'organisation urbaine encore rurale de ces territoires (noyaux villageois et hameaux), mais aussi du risque de mitage des paysages de plus en plus prégnant, il est indispensable aujourd'hui pour les communes de maîtriser et d'organiser leur développement.

 

Les 7 communes de la Communauté de Communes ont défini des secteurs à enjeux sur le territoire, destinés à accueillir l'urbanisation future. Une étude de structuration de l'urbanisation sur chaque secteur pressenti permettra ainsi aux municipalités de prévoir et maîtriser les formes et les fonctions urbaines de leurs nouveaux quartiers : acquisition foncière, densité, mixité dans l'habitat, offre diversifiée d'habitat, types de logements alternatifs aux lotissements traditionnellement développés, espaces publics de qualité, liaisons avec les centres villageois et les quartiers environnants....

 

Cette étude multi-sites représente une première réponse à la réflexion des communes et de l'intercommunalité, sur les possibilités et les formes d'aménagement permettant d'accueillir de nouvelles populations.

 

 

© Agir en ville

OBJECTIFS DE L'ETUDE DE STRUCTURATION

En mars 2010, la Communauté de communes du Laragnais (CCL) a rédigé le cahier des charges de l'étude de structuration du développement urbain pour les sept secteurs à enjeux retenus. L' étude, confiée en juin 2010 au bureau d'étude Agir en ville, a réellement démarré en 2011.

 

Son objet est la réalisation d'une étude de faisabilité et de pré-projet en vue de définir les conditions d'aménagement du secteur destiné à recevoir le développement urbain futur de chaque commune. L'étude de faisabilité doit permettre, sur chacun de ces sites, d'envisager l'accueil d'un programme mixte de logements, espaces publics et, suivant les besoins, services ou équipements.

 

Il s'agit également de dégager un schéma d'aménagement en concertation non seulement avec les communes concernées, mais aussi avec la Communauté de communes, en indiquant les conditions essentielles de faisabilité techniques, économiques et juridiques.

 

Enfin, cette étude,sous maîtrise d'ouvrage déléguée "CCL", doit permettre un partage d'expériences par des rencontres régulières et une réflexion concertée entre communes et avec la Communauté de communes.

 

Bien que chaque site bénéficie d'une étude propre et d'un programme unique, un travail en commun de toutes les équipes municipales à chaque phase est une condition indispensable au bon déroulement de l'étude. Il s'agit par ce mode de fonctionnement de garantir une certaine cohérence des résultats à l'échelle intercommunale. La démarche est organisée en trois phases pour chaque secteur d'étude :

 

Phase 1/ diagnostic stratégique et définition du programme

Phase 2 / traduction du programme en scénarios pré-opérationnels

Phase 3 / formalisation de la solution retenue

 

 

PHASE 1 : DIAGNOSTIC STRATEGIQUE ET DEFINITION D'UN PROGRAMME POUR CHAQUE SITE

 

L'objectif de cette première phase est de réaliser une mise en perspective stratégique et transversale de chaque site du territoire. Cette première étape a consisté en une analyse problématique et synthétique de l'existant de chaque site, sur la base des éléments de programme suivants : insertion du site dans le tissu urbain, paysager et architectural, organisation fonctionnelle, constat socio-économique, situation réglementaire, principes d'aménagement pour chaque site.

 

© Agir en ville

PHASE 2 : TRADUCTION DU PROGRAMME EN SCENARII PRE-OPERATIONNELS

 

L'étude sur chacun des sites propose trois scénarii possibles. Ils précisent la capacité du site au regard des éléments de programme définis en phase une, des usages recherchés et des ambiances urbaines. Chacun des scénarii met en évidence et justifie :

  • le parti d'aménagement proposé et la composition urbaine qui en découle
  • la répartition spatiale de la programmation (équipements, constructions, espaces publics, espaces de déplacements...)
  • des principes d'aménagement pour les espaces publics et leurs relations avec les espaces bâtis et les espaces privatifs
  • l'implantation, typologie et volumétrie des constructions
  • l'articulation avec les secteurs environnants et à plus grande échelle, notamment sur la prise en compte de la question paysagère
© Agir en ville

ETAPE 3 : SCENARII ET PROJET DEVELOPPE

 

Sur la base du parti d'aménagement retenu par la commune et la Communauté de communes, cette phase permet d'élaborer les principes d'organisation et de fonctionnement du site (programmation et phasage) ainsi que les termes de la faisabilité de l'opération (bilan financier version aménageur).

 

Le parti d'aménagement choisi, et donc les documents qui en découlent lors de la réalisation de cette phase 3, doivent pouvoir être intégrés dans des documents de planification communaux en matière d'urbanisme (traduction réglementaire et orientations d'aménagement), et bénéficier ainsi d'une traduction opérationnelle sur plusieurs années.

 

© Agir en ville
haut de page