RISQUES NATURELS MAJEURS

Réduire la vulnérabilité

Réduction de la vulnérabilité agricole - plan Rhône

CONTEXTE

Dans la cadre du volet « réduction de la vulnérabilité » du Plan Rhône, une mission d’intérêt collectif a été programmée et engagée par les chambres d’agriculture des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse depuis 2005. Un appel à projets a été lancé en 2008 par les partenaires du Plan Rhône.

Dégâts sur une exploitation agricole à la suite d'une crue*
Opération de déblaiement*

DEFINITIONS

La vulnérabilité peut être vue comme étant le taux d’endommagement attendu d’un enjeu donné (bâtiment, activité,..). Elle peut également être vue comme étant l’ensemble des facteurs de fragilité qui contribuent à la réalisation des dommages en cas de survenue de l’aléa. Cette vulnérabilité se décline alors en :

  • vulnérabilité physique : elle s’intéresse à la résistance des bâtiments et des installations
  • vulnérabilité systémique : elle s’intéresse à l’organisation du territoire, aux effets dominos et d’interdépendance.

 
L'identification et la réduction des ces deux natures de vulnérabilité sont des facteurs fondamentaux pour garantir un retour à la normale le plus rapide et le moins ardu possible.

DESCRIPTIF DE L'OPERATION

Plusieurs étapes ont été nécessaires depuis 2005 pour construire une démarche cohérente en PACA.

Rehaussement d'une plateforme de stockage*

Mission 1 : de 2005 à 2008 : évaluation de la vulnérabilité agricole en fonction de l’état actuel des exploitations et définition de mesures réalisables.
Mission 2 : de 2007 à 2014 mise en œuvre du plan d’action sur des territoires pilotes
Mission 3 : depuis 2007, Animation de la mission

  • Appui aux exploitations pour le montage des dossiers de demande de financement
  • Animation locale en zone inondable
  • Reproductibilité des actions sur d’autres territoires soumis au risque inondation.


Sur le département de Vaucluse, sur la période 2011.2013 : 20 diagnostics de vulnérabilité des exploitations, 60 dossiers individuels de financement au Plan Rhône ont été montés et 15 thèmes ou projets collectifs identifiés.


La région PACA intervient sur la réalisation des diagnostics de vulnérabilité ainsi que sur des aménagements collectifs.
Les mesures collectives qui émargent cherchent à répondre aux impératifs suivants :

  • Améliorer le ressuyage
  • Améliorer le système d’alerte
  • Créer des zones de repli ou refuge
  • Favoriser le retour à la normal après l’inondation.

 

 

aménagement d'une mezzanine - chariot élévateur*
Rampe de quai*
Fixation d'un goutte-à-goutte*
Surélévation groupe froid*

*Photos : Chambre d'Agriculture de Vaucluse

FINANCEMENT

  • FEDER : 50 %
  • Région Provence-Alpes-Côte d'Azur: 15 %

Le montant total de subvention de la Région avoisine les 145 000 € depuis 2007.

PERSPECTIVES

Les mesures individuelles soutenues par l’Europe peuvent être :

  • Surélévation des bâtiments d’exploitations ou les aires de stockage
  • Enterrer des canalisations d’irrigation et installer des pompes immergées dans les parcelles
  • Créer des zones refuge pour le matériel et les stocks…

 

La prochaine programmation CPIER Plan Rhône 2015-2020 comprendra aussi des actions de réduction de la vulnérabilité. Des cofinancements conseils départementaux et de l’Europe au travers du Programme pluriannuel FEDER sont possibles. La région PACA pourrait intervenir pour un budget global de 2 M € au titre du CPIER Plan Rhône.

haut de page